JKA SHOTOKAN PARIS 11

Le karaté-do

A PROPOS DU SHOTOKAN

Le Shotokan est un style de l’art martial japonais de Karaté, et le style le plus répandu dans le monde. Il a été fondé par maître Funakoshi Gichin, un instituteur issu de l’île d’Okinawa au début du 20ème siècle, forgé par des influences de l’Okinawa ainsi que d’autres traditions, y compris quelques unes de la Chine.  Bien sûr, ce n’est pas Funakoshi qui a nommé le style, mais il l’a plutôt nommé simplement le « Karaté-do » (la voie de la main vide).  Un grand nombre de styles différents du karaté reconnaissent maître Funakoshi comme le père du Karaté moderne.

Le nom « Shotokan » vient du nom-de-plume de Funakoshi, « Shoto » qui signifie « vagues de pin », et « Kan » qui signifie « halle ou salle ».  On croit que le nom a été conçu par l’un des élèves du maître afin à la fois de lui rendre hommage, mais également pour signifier le karaté enseigné par le maître lui-même.

Le Shotokan est un karaté assez traditionnel dans le style du budo (arts martiaux traditionnels), et est caractérisé par des postures fortes et basses ainsi que des techniques puissantes.  Il y a une forte tendance à la pratique du Kata (formes de combat codifié contre un ou plusieurs adversaires imaginaires), et le Kata fait partie du triangle essentiel :  Le Kata, le Kihon (techniques de base), et le Kumité (combat).

Avec le passage des années, il y a eu plusieurs changements vis-à-vis du karaté et des techniques.  A l’origine, il y avait plusieurs techniques comme des clés de bras/poignet, des immobilisations et de projections.  La plupart sont désormais oubliée dans l’histoire mais certaines techiques sont toujours présentes mais déguisées (par exemple, des sauts …)